Épidémie de coronavirus

La situation concernant le COVID-19 Coronavirus s’est intensifiée en Suisse et dans les pays voisins.

En lien avec les autorités sanitaires cantonales et fédérales, notre institution suit l’évolution de l’épidémie de coronavirus de très près.
Aujourd’hui, notre priorité est de remplir notre mission de santé publique et de poursuivre la délivrance de nos prestations auprès de nos clientes et clientes en garantissant leur sécurité.

La présente page propose un ensemble de ressources et de sources d’information issues de différentes instances.

Nouvelles recommandations 

Le nombre de personnes étant affectées par le COVID-19 Coronavirus en Suisse est en augmentation constante. Genève n’échappe pas à cette tendance et gère cette crise sanitaire en déployant tous les moyens nécessaires avec les acteurs cantonaux concernés, dont imad.

La semaine dernière, le Conseil fédéral a mis la protection des personnes particulièrement vulnérables au cœur de son dispositif. De ce fait, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a diffusé une nouvelle campagne d’information axée en priorité sur les personnes âgées et celles qui souffrent déjà d’une maladie (hypertension artérielle, diabète, maladies cardio-vasculaires, maladies chroniques des voies respiratoires, maladies et thérapies qui affaiblissent le système immunitaire, cancer).

Les nouvelles recommandations de l’OFSP sont les suivantes :

  • Évitez les transports publics autant que possible.
  • Faites vos courses en dehors des heures de pointe.
  • Évitez les lieux avec beaucoup de personnes, par exemple les cinémas, les manifestations publiques, les concerts, les rencontres de groupes, les lotos, etc.
  • Évitez tous rendez-vous extérieurs inutiles.
  • Réduisez les visites dans les EMS et les hôpitaux.
  • Évitez tout contact avec des personnes malades.
  • Si vous avez des difficultés à respirer, de la toux ou de la fièvre, restez chez vous. Appelez tout de suite votre médecin ou un hôpital. Expliquez que vous appelez à cause du nouveau coronavirus et que vous avez un risque élevé de tomber malade. Décrivez vos symptômes.

Dans cette situation particulière, nous sommes à vos côtés pour répondre à toutes les questions que vous vous posez concernant votre maintien à domicile. N’hésitez pas à interroger les collaboratrices et collaborateurs de imad ou à contacter le 022 420 20 00.

Adopter les bons réflexes

En gardant une plus grande distance sociale, en acceptant temporairement de modifier nos habitudes et d’être particulièrement vigilant.e, nous limitons le risque d’exposer les autres, en particulier les personnes vulnérables, les personnes âgées et celles qui souffrent de maladies chroniques.

Ces bonnes pratiques font l’objet d’une courte vidéo proposée par l’Etat de Genève à l’intention de la population genevoise.

Informations aux proches aidants

Comment puis-je aider sans mettre en danger mon proche aidé ? 

Il est important de prendre très régulièrement des nouvelles des personnes à risque. Elles ont besoin de contact téléphonique, de se sentir en liens et d’être rassurées. Veillez également à ce qu’elles soient correctement informées des dernières recommandations en vigueur.

Les personnes à risque, notamment les personnes âgées de plus de 65 ans qui ont une maladie chroniques, doivent impérativement éviter de sortir de chez elles. Elles ne doivent pas devoir faire leurs courses de première nécessité. En tant que proche aidant, vous pouvez veillez à leur ravitaillement.

Si la personne aidée n’est pas en mesure de ranger les vivres dans son frigo, vous pouvez le faire pour elle. Veuillez toutefois bien observer les recommandations de l’OFSP : éviter tout contact physique, observer la distance de sécurité de 1,5 mètre, laver vos mains en arrivant chez elle puis régulièrement.

En cas de besoin, les équipes imad peuvent prendre le relais : pour la livraison de repas, pour la livraison de courses et pour toute prestation de soins.

Pour tous renseignements veuillez contacter le 022 420 20 00.

En tant que proche aidant, quelles mesures dois-je prendre pour les proches aidés dont j’ai la charge ?

Les recommandations sont les mêmes que celles diffusées par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les règles d’hygiène et de comportement restent identiques :

  • Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec une solution hydro-alcoolique. Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Tousser et éternuer dans un mouchoir en papier (ou dans le creux du coude en l’absence de mouchoir en papier). Après usage, jeter les mouchoirs en papier dans une poubelle et se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon, ou avec une solution hydro-alcoolique.
  • En cas de fièvre et de toux, rester à la maison et téléphoner à son médecin traitant.

Selon nos dernières informations, en cas de non réponse du médecin traitant, contacter téléphoniquement l’un des centres du Réseau des urgences genevois (RUG).

En tant que proche aidant, dois-je porter un masque avec mon proche aidé ?

Non, ce n’est pas nécessaire, sauf si vous revenez d’une zone à risques et que vous présentez des symptômes (fièvre, toux).

En tant que proche-aidant, que dois-je faire si j’ai les symptômes de la grippe ?

Vous évitez les contacts avec le proche aidé. Vous contactez votre médecin traitant. En cas de non réponse du médecin traitant, vous contactez téléphoniquement l’un des  centres du Réseau des urgences genevois (RUG).
Vous informez la personne référente imad afin que les prestations nécessaires soient mises en place.

Numéros utiles